Vendre, reprendre ou développer votre entreprise

Cabinet Louis MENARD spécialisé en CESSION PME COMMERCE

Une question ?

L'information du jour :

Une entreprise souhaite embaucher un nouveau salarié dans le cadre d’un CDD d’un mois et demi. Elle adresse au candidat retenu un email intitulé « promesse d’embauche », dans lequel elle mentionne son embauche en CDD et en précise la durée.

Mais parce qu’il n’a pas signé de contrat de travail, le salarié réclame la requalification de son contrat en CDI.

Ce que conteste l’employeur : si le contrat de travail n’a pas été signé, c’est parce que le salarié a délibérément refusé de le faire, selon lui. Pour preuve : le salarié ne conteste pas qu’il a commencé à travailler, tout en sachant pertinemment qu’il s’agissait d’un CDD, dont il connaissait le terme.

Sauf que cela ne suffit pas à caractériser la mauvaise foi du salarié, ou son intention frauduleuse, souligne le juge. Or, il n’y a que sa mauvaise foi ou son intention frauduleuse, dûment établie, qui permettrait de faire obstacle à la requalification du CDD en CDI pour défaut de signature du contrat.

Et, ici, l’employeur n’apporte pas la preuve de cette mauvaise foi ou de cette intention frauduleuse du salarié.

POUR ALLER PLUS LOIN

Rappelons que le contrat de travail doit être transmis au salarié, au plus tard, dans les 2 jours ouvrables suivant l’embauche. Si le non-respect de ce délai n’est plus, depuis le 24 septembre 2017, susceptible d’entraîner, à lui seul la requalification du CDD en CDI, le salarié pourrait néanmoins prétendre à une indemnisation au maximum égale à 1 mois de salaire.

Source : Arrêt de la Cour de Cassation, chambre sociale, du 10 avril 2019, n° 18-10614

Partagez sur vos réseaux

Cabinet Louis MENARD

+33 972 681 155   -    contact@louis-menard.com

Comment vendre votre entreprise ?

Parlons en ensemble !

En 4 minutes je vais vous expliquer comment je vais vous aider à vendre votre commerce ou votre PME.

N’hésitez pas à prendre directement contact avec moi, pour que nous puissions discuter de vive voix de votre projet de cession.

Prenons un RDV téléphonique ensemble

1

Nous estimons GRATUITEMENT votre affaire, et la mettons en vente

L’estimation de votre fonds de commerce ou de votre entreprise, est une étape primordiale !

Faire une erreur dans l’évaluation de votre entreprise est un risque majeur pour la perte de votre capital.

Contactez-nous, nous réaliserons avec vous une évaluation gratuite de votre entreprise au prix du marché.

2

Nous vous recherchons un acheteur et le finançons

Transmettre son entreprise est une étape longue. La recherche d’un acheteur prends plusieurs mois.

Nous mettons à votre disposition une stratégie performante, utilisant les derniers outils Internet, pour obtenir des contacts de repreneurs de qualité et financièrement fiable.

3

Nous vous accompagnons jusqu'à la signature.

Nous vous accompagnons tout au long du processus de vente de votre affaire.

Cette dernière étape, une des plus importante, vous garantit l’aboutissement complet de votre projet de cession, et une transmission pérenne de votre affaire.

D'autres informations importantes

  • CONTRAT A DUREE DETERMINEE ET FORMALISME

    Une entreprise souhaite embaucher un nouveau salarié dans le cadre d’un CDD d’un mois et demi. Elle adresse au candidat retenu un email intitulé « promesse d’embauche », dans [...]
  • EGALITE PROFESSIONNELLE HOMME / FEMME

    Pour rappel, les entreprises d’au moins 1 000 salariés devaient publier, avant le 1er mars 2019, leurs indicateurs relatifs aux écarts de rémunération entre les femmes et les [...]
  • PREVOYANCE

    Un employeur a mis en place un dispositif de prévoyance, par décision unilatérale. Il en a informé chaque salarié individuellement.
    Plusieurs années plus tard, il négocie, [...]
  • REMUNERATION DES TEMPS DE PAUSE

    Un salarié, employé comme conducteur de collecte de déchets, estime qu’il n’a pas pu bénéficier des 15 minutes de temps de douche, prévues par sa convention collective. Parce [...]
  • REVOCABILITE DE L’OPTION POUR L’ASSUJETTISSEMENT A L’IS

    Depuis le 1er janvier 2019, une société relevant par principe de l’impôt sur le revenu (IR) qui a opté pour l’impôt sur les sociétés (IS) peut renoncer à cette option avant la [...]
  • PROVISION POUR BONS DE PARRAINAGE

    Une société de vente en ligne, qui propose des ventes réservées exclusivement aux membres de son site, a mis en place un système de bons de parrainage, consistant en l’octroi [...]

Nos coordonnées :

Cabinet Louis MENARD

Route de Pont l'Abbé - 29000 QUIMPER - SIREN 821 481 298

Contactez-nous :

Copyright Droit et Chiffre 2020 - Tous droits de reproduction interdits

Compteur de visites gratuit